Le matelas doit être ferme et pas trop mou. Il doit s’insérer dans le cadre du lit de manière à ce qu’il n’y ait pas d’espace pour que le bébé puisse s’y glisser. Les lits à eau et les matelas très affaissés qui peuvent former des creux sont totalement inadaptés au lit familial.

bébé sourireMême dans le lit des parents, le bébé doit toujours s’allonger sur le dos pour dormir.
Il est plus sûr pour le bébé de dormir dans son propre sac de couchage.
Le drap doit être tendu afin que le bébé ne puisse pas s’y emmêler.
De nombreux oreillers sont inutilement une source de danger. Le bébé lui-même n’en a pas besoin, les parents doivent se contenter de ce dont ils ont besoin pour dormir confortablement. Les jouets en peluche, les fourrures et les couvertures à franges n’ont pas leur place dans le lit.

Les animaux domestiques n’ont pas leur place dans le lit familial.
Les frères et sœurs plus âgés ne doivent pas dormir dans le même lit que le bébé.
La place la plus sûre dans le lit des parents n’est pas au milieu entre papa et maman, mais sur le bord, à côté de la mère. Des recherches ont montré que les pères dorment souvent plus profondément et ne remarquent donc pas forcément que leur position de sommeil met le bébé en danger.

De nombreux bébés deviennent mobiles plus vite que vous ne le pensez. C’est pourquoi vous devez veiller à ce que le lit soit correctement sécurisé dès le début pour éviter les chutes.
Il ne doit pas faire trop chaud dans la chambre. Une température de 16 à 18° Celsius est considérée comme optimale. Le bébé ne doit pas porter de bonnet pendant son sommeil, sinon il risque de surchauffer.
La chambre doit être non-fumeur. Si vous ou votre partenaire fumez, vous devez éviter de dormir dans le lit familial.

La drogue et l’alcool sont absolument tabous pour vous et votre partenaire si vous partagez le lit avec le bébé. Cela s’applique également aux médicaments qui altèrent la perception.